Projets 2022
.

COLLIER DES HEROS
Soutenir les enfants en traitement en leur offrant des perles d’encouragement. Après chaque acte médical (chimio, radiothérapie, opération, transfusion sanguine, greffe, …), l’enfant en traitement pour un cancer obtient une perle identifiant l’acte reçu. Toutes ces perles forment petit à petit un beau collier coloré qui symbolise le parcours de l’enfant face à sa maladie.  (Hôpital des Enfants, Saint-Luc & UZ Leuven)

REALITE VIRTUELLE
Pérenniser les kits de réalité virtuelle, financés par Run for Hope en 2018, en prenant en charge la redevance annuelle des logiciels sous licence Oncomfort. La réalité virtuelle ouvre de nouvelles voies pour réduire l’anxiété, soulager la douleur, diminuer l’inconfort du patient lors d’un soin stressant, invasif ou douloureux. L’enfant est plongé dans un environnement relaxant. C’est une forme d’hypnose virtuelle.  (Saint-Luc)

L’AVENTURE DE JULES, UNE HISTOIRE POUR COMPRENDRE LA LEUCEMIE
Offrir une BD conçue par une équipe d’hémato-oncologie. La BD retrace le parcours de Jules, 8 ans, depuis le diagnostic de sa maladie, la leucémie, jusqu’à sa guérison. Destiné aux jeunes patients atteints d’une leucémie, ce petit livre vise aussi à mieux faire comprendre la maladie aux parents. (Saint-Luc)

AQUARIUMS
Entretenir les grands aquariums que Run for Hope a financés en 2020 et 2021 au sein de l’unité d’hospitalisation et de l’hôpital de jour des services d’hémato-oncologie de Saint-Luc et de UZ Leuven. Un entretien méticuleux et régulier des aquariums par un professionnel est indispensable en milieu hospitalier.
L’observation de la vie aquatique a un effet apaisant et a le mérite de calmer l’impatience des jeunes patients entre les différents soins et les consultations. L’aquarium est également un lieu de rendez-vous pour les jeunes patients, un endroit d’observation et de relaxation. (Saint-Luc & UZ Leuven)

MEDI TEDDY
Offrir des oursons qui cachent les poches (baxters) de chimio, de médicaments, de sang des perfusions intraveineuses et rassurent les jeunes patients. Ces oursons ont été conçus par une jeune américaine de 12 ans qui souffre d’une maladie auto-immune et qui en a eu l’idée lors d’un de ses nombreux séjours à l’hôpital durant son traitement. Sur le ventre blanc des oursons le personnel soignant et les parents peuvent écrire des petits mots doux et d’encouragement. (Saint-Luc, Hôpital des Enfants & UZ Leuven)

MASSAGES BIEN-ÊTRE 
Offrir des massages aux jeunes patients à l’hôpital pour apaiser la douleur et les effets secondaires du traitement. Apprendre des techniques de massage aux parents leur permet de renouer le contact, en toute sécurité et de façon positive, avec le corps souvent meurtri de leur enfant malade. (UZ Leuven)

HOPE BOX
Offrir un joli coffret rempli d’attentions pour les jeunes patients et leur famille afin de prendre soin de soi, garder ses forces et continuer à bouger tout au long du traitement. Ce coffret a été pensé par des parents dont l’enfant a eu un cancer. Ce coffret apporte soutien, réconfort, force et courage en début de traitement et partage des astuces concrètes qui adoucissent le quotidien. (Saint-Luc et Hôpital des Enfants)

ATELIERS POUR LES PARENTS
Offrir un atelier de 4 jours aux parents qui se sont investis corps et âme dans l’accompagnement de leur enfant atteint d’un cancer. Quand cet accompagnement intensif se termine, que l’enfant reprend le chemin de l’école, nombreux sont les parents qui se sentent à la fois heureux et un peu perdus, désemparés et sans repères. Les priorités ont changé. Ils ne sont plus tout à fait les mêmes. Keloa est l’initiative d’une maman dont l’enfant a eu un cancer. Psychopédagogue, psychologue de formation, elle a créé l’atelier auquel elle aurait aimé participer quand la vie quotidienne reprend progressivement son cours. L’atelier propose aux parents de mettre des mots sur leur vécu pour l’apprivoiser, l’intégrer à différents niveaux et lui donner sens, d’honorer leur parcours et de retrouver une énergie et un équilibre de vie.  (Saint-Luc & Hôpital des Enfants)

AIDE URGENTE AUX ENFANTS D’UKRAINE ATTEINTS D’UN CANCER
Offrir un soutien et une aide directe aux jeunes patients qui arriveront dans les hôpitaux belges pour y poursuivre ou y commencer leur traitement. Et offrir une aide financière aux hôpitaux des pays en première ligne pour l’accueil, comme la Pologne et la Roumanie, au travers de l’organisation Childhood Cancer International Europe.
(Photo credits : AFP Aris Messinis)